Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

AU MOIS D'AOÛT, SANS AUCUN DOUTE...

Au mois d’août, sans aucun doute, dans les chiffres & les bacs tu te pencheras pour me nettoyer tout ça.
En terme professionnel, on appelle ça du « désherbage », parlant non ?
Alors j’ai fait mon mouton, mais pas grand-chose à me mettre sous la dent cette année ; c’est que j’avais plus l’an passé !
Par contre, j’ai revu passer, dédaignés une nouvelle année, certains volumes de bandes dessinées tout beaux, tout neufs ou plus vieux & qui méritent d’être sauvés de mes crocs implacables (oui, on peut être un mouton & avoir des crocs)…
En apparence moins « évidents » que d’autres très empruntés, ils ont souvent une forte empreinte graphique & leur originalité implique d’accepter de sauter un peu dans l’inconnu, qui, c’est bien connu, réserve souvent de belles surprises.
C’est une sélection comme une autre, que nous pourrions appeler, paradoxalement,
la sélection des invisibles.

 

Nathalie

Les commentaires sont fermés.