Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Corto Maltese l'éternel

Un peu délaissé après la grande vogue des années 80-90, Corto est relancé avec la reprise de ses aventures par le duo Juan Diaz Canales/ Ruben Pellejo, plus sages que Pratt, moins félins évidemment & une exposition à Lyon.
Pour Benoît Mouchart, directeur éditorial des éditions Casterman, si Corto ne se flétrit pas c'est "parce qu'il est littéralement 'irrécupérable'. C'est un libertaire, qui ne défend ni drapeau ni croyances, n'adhère à aucune cause & n'a pas d'autres intérêts que les siens. Seules comptent à ses yeux l'amitié, la parole donnée & la beauté du geste. Il est humain, ironique, imparfait, parfois héroïque, mais fondamentalement ni bon ni mauvais." (Télérama n° 3566)
Retrouvez, découvrez ses aventures à la médiathèque ou réservez-les .

Nathalie

Écrire un commentaire

Optionnel