Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • DERSOU OUZALA d'Akira Kurosawa (1975) - DVD

    Commentaire de l'éditeur :

    A l'été 1902, l'explorateur Vladimir Arseniev effectue avec son équipe des relevés topographiques dans la région de l'Oussouri, un territoire hostile aux confins de la Russie. Arseniev croise le chemin de Dersou, un chasseur hors pair qui connaît tous les secrets de la taïga. Dersou devient le guide de l'expédition et se lie bientôt d'amitié avec Arseniev. Ensemble, ils feront face à de terribles épreuves.

    Adapté d'une histoire vraie, film d'aventures autant que fable humaniste, Dersou Ouzala invite à la réconciliation des hommes et des éléments. Récompensée par l'Oscar du meilleur film étranger, c'est l'une des oeuvres majeures d'Akira Kurosawa (Rashômon, Les Sept Samourais, Kagemusha) et sans doute la plus belle histoire d'amitié jamais portée à l'écran.


    ***

     

    C'est bien l'histoire d'amitié, teintée d'admiration qui nous charme dans ce film, autant que la vision d'une nature âpre et sublime, point de liaison entre ces deux arpenteurs aux vies opposées. Mais notre regard, plus que tout, suit celui d'Arseniev, hypnotisé par ce petit homme trapu qui évolue au milieu de la nature avec grâce, respect, joie et précision : en osmose.

    Bien que située en Russie, c'est par ce regard sur la nature (fascinante scène centrale où Dersou presse Arseniev de construire un abri pour se protéger d'une tempête qui enfle) que ce film de Kurosawa nous apparaît bien comme une oeuvre japonaise : il y a du samouraï contemplatif et au geste sûr dans ce Dersou-là...

     

    ***

     

    Kurosawa (dans Donald Richie, The films of Akira Kurosawa) :

    La relation entre l'être humain et la nature va de plus en plus mal... Je voulais que le monde entier connût ce personnage de russe asiatique qui vit en harmonie avec la nature... Je pense que les gens doivent être plus humbles avec la nature car nous en sommes une partie et nous devons être en harmonie avec elle. Par conséquent, nous avons beaucoup à apprendre de Dersou.

     


    Nathalie

  • Festival POINT DOC

    Génial ! On salue l'idée originale de Marie Blandin et Mahalia Frizon, entourées d'une équipe de passionnés, qui nous proposent un festival pour promouvoir et diffuser le film documentaire en ligne.

    Pointdoc est le premier festival en ligne de films documentaires.


    "Gratuit, visible à n'importe quel moment et partout dans le monde, le festival mettra à l'honneur pendant un mois des documentaires aux sensibilités et aux regards différents".

    Du 13 janvier au 13 février 2013, 20 films d'auteurs seront en ligne sur le site internet : www.festivalpointdoc.fr

    On ne peut que vous inviter à regarder ces films et à en discuter avec leur réalisateur à l'occasion des "tchat" programmés.

    FLG.

  • En route pour la Belgique !

    En 2013, nous poursuivons notre périple à travers les pays européens : de janvier à mars, promenons-nous en Belgique, en compagnie d'auteurs, célèbres ou moins connus...

     

    Description de cette image, également commentée ci-aprèsFichier:Emile Verhaeren01.jpg

     

     


    De gauche à droite : Hugo Claus, Amélie Nothomb, Emile Verhaeren,

     

     

     

    Jean-PhilippeToussaintDescription de cette image, également commentée ci-après

     Nadine Monfils, Jean-Philippe Toussaint, George Simenon.

     Bien entendu, on n'oubliera pas la BD : de Hergé à Schuiten, en passant par Franquin, Peyo, etc.

     

     Sélection d'articles à consulter en ligne :

    "Les trésors littéraires belges"

    "Bruxelles, refuge des artistes"

    "Il y a du baroque dans la littérature belge"

     

    Et pendant le voyage, on écoutera la musique belge : le choix va être difficile,  il y en aura pour tous les goûts !


     

     

    "Un voyage en Belgique qui s'annonce magnifique !"

    FLG.

     

    Côté cinéma, la Belgique n'est pas en reste et si certains réalisateurs ou acteurs sont re-connus voire stigmatisés comme belges (on pense à Yolande Moreau, Delépine et Kerven, Poelvoorde, les frères Dardenne,...), la liste s'étend au-delà des clichés associés à l'art de ce pays qui n'offre pas que du décalé, du foutraque, du modeste assumé, du social façon documentaire. Le cinéma flamand notamment est plutôt occulté en France et très peu visible dans les salles de cinéma.

    Voici quelques liens pour dessiner plus précisément la carte diversifiée du cinéma belge et son actualité :

    http://www.cinergie.be/film

    http://www.lexpress.fr/culture/cinema/bullhead-torpedo-hasta-la-vista-marieke-le-cinema-belge-et-sa-nouvelle-vague_1085206.html

    http://www.cinevox.be/le-cinema-flamand-i-lautre-cinema-belge

    http://www.kramic.com/component/content/article/147

    Si des films vous tentent, n'hésitez pas à nous les demander, nous les avons ou pouvons peut-être les commander!

    Nathalie

     

     

  • Sélection (Janvier-Mars 2013)

    Si vous êtes "en panne d'idées" de lectures, fiez-vous à notre sélection :

    2013 01-03 Sélection adultes dépliant.pdf


    Et bien sûr, sur nos étagères, un plus large choix à découvrir...

    FLG.

  • Lecture-spectacle à la médiathèque

     

    OF.jpg

    A nouvelle année, nouvelle lecture par l'atelier-théatre des Mains d'artistes !

    Venez nombreux encourager la troupe guéroise

    le 19 janvier à 17h30

    (Tout public - Gratuit)