Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Mois du film documentaire 13ème édition

     Dans le cadre du mois du film documentaire, la médiathèque présente :  

    Entrée du personnel de Manuela Frésil 

                                                                         

    "Usines", "ouvriers" : des mots ou les réalités de l'abattage des êtres ? Un jour encore, à refaire à l'exact les mêmes gestes. Triste chorégraphie des abattoirs industriels : trancher, vider, charger... En "off", se succèdent des récits égrenés : valse du personnel, productivité, meurtrissures, douleurs, fatalité.

    Vendredi 16 novembre à 20h30 au Cinéma Quai56 - entrée gratuite

    Projection suivie d'une discussion avec la réalisatrice              

                          400X100.jpg

    Si vous avez manqué la projection-débat du film documentaire « Le Déménagement », programmée en novembre 2011 par la médiathèque, vous pouvez le visionner sur France 3 Bretagne : vendredi 26 octobre à 23h05, samedi 27 octobre à 15h20 et le 12 novembre à 8h45.
    Ce film aurait dû être diffusé il y a un an, mais  après le montage, l’administration pénitentiaire a réclamé que les visages soient floutés. Raisons invoquées : droit à l’oubli, à l’anonymat, à la réinsertion. En juillet, la justice a tranché : le film peut être diffusé sans floutage.

                                                                                                   

  • Film d'animation

    Fête du film d'animation

    Du 22 octobre au 10 novembre 2012

    Exposition : "C'est que du cinéma !"

    Projections de films d'animation pour enfants à partir de 6 ans 

    Gratuit - Entrée libre

    Plus plus de renseignements, n'hésitez pas à nous contacter au 02.97.22.04.63

  • L'HIVER LE PLUS FROID de Paula Fox - livre

     

    Une jeune Américaine en Europe libérée

    Née en 1923, Paula Fox revient en 2005 sur ce voyage de jeunesse qui la voit parcourir les pays d'une Europe dévastée par la guerre, pour le compte d'une petite agence de presse britannique. Elle a alors vingt deux ans, est assez ignorante des choses de la vie et de la guerre, elle est sans le sou et la vie nomade lui est plutôt familière. Elle prend alors les êtres, les paysages en ruine et les histoires confiées des rescapés sans comprendre tous les enjeux mais aussi sans jugement aucun et avec une finesse d'observation qui rend saisissant ce récit, comme nous saisit la sorte de tendresse lucide de la vieille femme pour la jeune fille pleine de vie qu'elle était.

    Ouverture, absence de préjugés, un regard clair comme l'enfance que n'étouffe pas une intelligence vive et le courage naturel de ceux qui n'ont pas d'autre choix que cette énergie-là : voilà ce qui porte, enthousiasme et rassérène à la lecture de ce petit livre comme à celle de ses romans. C'est une grande, redécouverte comme telle à la fin des années 1980 et que les éditions Joëlle Losfeld s'emploient à faire découvrir au public français depuis 2004.

    Un an et demi après la fin de la guerre et l'occupation allemande, Paris était silencieuse, triste et meurtrie. Je sentais partout où j'allais les traces du loup qui avait essayé de la dévorer. Mais elle s'était révélée inmangeable, comme elle l'avait toujours été, depuis sa fondation sur l'île de la cité. (p.37)

    En voyant l'Europe s'éloigner, la côte s'effacer puis disparaître totalement derrière la mer, j'ai pleuré. Appuyée au bastingage arrière, j'essayais de me retenir à ce monde. Que voulais-je donc ? Réduire à zéro tout ce que j'avais vécu avant en Amérique ? J'avais peur du passé, peur de l'avenir. (p.117)

    Nathalie

     

  • LES GEANTS de Bouli Lanners - DVD

     

     

    Les GEANTS


    Quand les frères Dardenne et les frères Cohen se rencontrent...

    Les premières minutes vous font croire que vous êtes plongés dans un film américain : l'adolescence, casquette vissée, les grands espaces, la route...

    Puis quelque chose déraille, quelque chose, un rien, dans le ton. Alors vous allez vérifier : ah non, c'est belge...

    Mais ce Lanners joue bien avec les codes américains et n'a pas besoin de traverser l'Atlantique pour trouver et filmer à merveille les grands espaces. Il suffit d'un champ de maïs! Quant à l'adolescence, elle trépigne comme partout et doit serrer les dents face à des adultes menaçants ou absents. Quand ils apparaissent, on se croirait arrivé dans un film des frères Cohen...

    Tout cela n'empêche pas une drôle d'émotion, au plus près et au plus nu de ces gosses paumés. La scène du champ de maïs justement... Mais regardez plutôt.

    Nathalie

  • "Miam", les délices de la médiathèque

    miam.jpg

    Nous mettons à votre disposition (à la banque de prêt) des "MIAM" : ce sont des marque-pages à glisser dans les livres, les CD et les DVD que vous avez appréciés, voire dévorés. N'hésitez pas à les utiliser pour partager vos coups de coeur avec d'autres lecteurs : vous les retrouverez dans les différents espaces de la médiathèque... et on peut les déguster SANS MODERATION ! 

    Bon appétit !

  • La sélection du Kiosque (septembre 2012)


    Les livres du kiosque (septembre 2012) par Mediatheque-de-Guer

    Extrait musical : Ma douce, de Barcella.


    Les rencontres du kiosque ont repris fin septembre. Désormais, le rendez-vous est mensuel et il n'y a plus de titre "imposé" : chaque participante (oui, on attend les messieurs !) a présenté un livre de son choix. La variété caractérise donc cette nouvelle formule : de la littérature classique aux romans de la rentrée littéraire, en passant par l'univers de la BD, il y en a pour tous les gouts !

    Le choix de Martine : "Un héros", de Félicité Herzog.

    L’auteure évoque dans ce premier roman une cordée trahie et une fratrie blessée, autour des figures de son père, Maurice Herzog, et de son frère Laurent : absences paternelles, rapports fraternels intenses et houleux, culte de l’exploit au sein d’un milieu aristocratique…

    Le choix de Marie-Colette : "Madame Solario", adapté au cinéma par René Feret.

    Lac de Côme Septembre 1906, des aristocrates en villégiature se retrouvent dans un hôtel de luxe et vont devoir accueillir dans leur petite communauté, Natalia, Madame Solario. Jeune et belle mais néanmoins ruinée et divorcée, elle va être surprise par l’arrivée à l’improviste de son frère, Eugène Ardent, qu’elle n’a pas vu depuis des années. Le frère et la sœur ne tardent pas à prendre conscience de l’ascendant qu’ils provoquent sur les personnages fortunés de ce petit monde. Ils tentent alors d’en séduire certains avec l’objectif d’asseoir leur situation. Mais leur lourd passé les rattrape et crée le scandale, les obligeant à fuir...

    Le choix de Valérie : "La liste de mes envies", de Grégoire Delacourt.

    Abandonnant son rêve d'être styliste à Paris, Jocelyne dite Jo devient mercière à Arras et épouse Jocelyn dit Jo. Deux enfants et un drame viennent gâcher leur amour et leur couple, rendant l'un méchant et l'autre soumise. Mais un jour, Jocelyne reçoit une énorme somme d'argent grâce à ses voisines.

    Le choix d'Evelyne : "Voyage littéraire en Bretagne", sous la direction d'Armelle Lavalou.

    Parcours littéraire consacré à la Bretagne, depuis Jules César au premier siècle avant Jésus-Christ jusqu'aux auteurs de la fin du XXe siècle aujourd'hui disparus. Il contient des textes d'humeur, des mémoires, des relations d'épisodes historiques, des correspondances, des notes de voyage et des essais, de presque 200 auteurs.

    Le choix de Christiane : "Les lettres de mon moulin", d'Alphonse Daudet.

    En Provence, un vieux moulin abrite le poète. C'est là que Daudet donne naissance à ses personnages légendaires. Texte intégral.

    Le choix de Françoise LG : "Les ignorants"et "Lulu femme nue" d'Etienne Davodeau.

     1/ Deux hommes, un vigneron et un auteur de bandes dessinées, vont partager leur métier durant un an. Ils vont échanger leurs savoirs et leur savoir-faire, et mettre en évidence les points en commun que peuvent avoir les pratiques artistiques et vigneronnes. Prix du meilleur livre sur le vin (Gourmand Awards 2012).

    2/ Lulu, mère de famille de 40 ans sans histoires, a disparu depuis deux semaines, abandonnant mari et enfants à ses amis désemparés. L'un d'eux, Xavier, a retrouvé sa trace. En une nuit, il entreprend de raconter aux autres ce qu'a vécu Lulu pendant cet étrange voyage. En sortant d'un énième entretien d'embauche, elle s'est octroyé quelques jours de liberté, seule, sur la Côte.


    Prochain rendez-vous du kiosque : le 26 octobre à 15h00. Venez partager vos lectures !

    FLG.

  • Spectacle "Saisons", le 20 octobre à 10h30



    La Compagnie Azara présente "Saisons",

    spectacle poétique pour les tout-petits ( de 4 mois à 3 ans)

     Gratuit - Nombre de places limité : pensez à réserver !

    SAISONS est basé sur l'éveil des cinq sens : Saisons se raconte sans mot, ou presque, se comprend avec les yeux, les oreilles et même parfois le nez, la bouche ou encore... les mains !


         

    SAISONS se raconte sans mots ou presque, se comprend avec les yeux, les oreilles et même parfois le nez , la bouche ou encore ... les mains!

  • Sélection (Octobre-Décembre 2012)

    Si vous êtes "en panne d'idées" de lectures, fiez-vous à notre sélection :

    2012 10-12 Sélection adultes dépliant.pdf

     

    Et bien sûr, sur nos étagères, un plus large choix à découvrir...


    FLG.